Menu

Julie Sicre

Harpe / Ensemble de harpes

Une expérience musicale forte ?

En récital, dans la chapelle de Rompon en France tout en haut d’une colline. Le son de la harpe est sublimé par le lieu, « ça joue », il n’y a plus de musiciens, d’instruments, tout est lié subtilement. Un plongeon dans un magnifique bain musical avec le public!

En ensemble récemment, avec Contrechamps pour interpréter « Sur incises » de Boulez. Nous avancions dans l’oeuvre, mesure après mesure, inexorablement avec confiance et quelque chose en nous d’inébranlable. La concentration exacerbée liée à l’exigence de cette pièce nous invite à vivre pleinement le moment présent.

 

Dans mon enseignement…

Je souhaite surtout que les élèves puissent vivre des instants particuliers et uniques et que chaque personnalité profite pleinement d’un embellissement de son quotidien au contact de la musique.

L’apprentissage d’un instrument est presque un prétexte: c’est l’apprentissage du pas à pas, le contraire du « plat tout préparé »! Comme pour gravir une montagne, on chemine, on souffle, on fatigue, on respire, on se relève, on admire. Atteindre le sommet est la reconnaissance pour soi de ce que l’on a mis en mouvement pour réussir.

 

Et en dehors de la musique?

Tous les sentiers possibles! Ceux qui montent et qui descendent, en marchant, en courant, en pédalant, en glissant (ski de randonnée), des traversés de plusieurs semaines sac à dos (sans harpe…), des voyages très loin (Zanskar) ou bien plus près… des rencontres, des échanges… les tartes aux pommes, les jeux de société (des placards entiers!) et la décoration intérieure…